Résolution 1325

Les guerres et les conflits armés exercent un impact différent sur les femmes et sur les hommes. Pour en finir avec la situation pénible des femmes dans les conflits armés, le Conseil de Sécurité des Nations Unies a, le 31 octobre 2000, adopté la résolution 1325 intitulée 'Femmes, paix et sécurité'. Cette résolution vise la protection des femmes et des filles contre la violence ainsi que l’augmentation de la participation des femmes à la prise de décision.

Le plan Femmes, Paix et sécurité. Plan d’action national belge pour la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU a été présenté en février 2009. Ce plan couvrait la période 2009-2012. Fin 2011, un état des lieux a été établi en ce qui concerne la mise en œuvre de ce PAN.

Un Deuxième Plan d’Action National ‘Femmes, Paix, Sécurité (2013-2016), sur la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies” a été présenté au Conseil des Ministres en juillet 2013; il couvre la période 2013-2016.

La Plate-forme d’action belge 1325, qui est un groupement d’organisations et de personnes souhaitant promouvoir la mise en œuvre de la résolution 1325, mène différentes actions autour de la résolution 1325. Elle invite par exemple chacun et chacune à porter un coquelicot blanc entre le 31 octobre et le 11 novembre afin de montrer son soutien à la résolution 1325. Depuis 2010, la Plate-forme d’action couronne chaque année des femmes qui soutiennent la mise en œuvre de la résolution 1325 ou qui mettent elles-mêmes en œuvre cette résolution sur le terrain.

En 2013, le Vrouwenraad a lancé, avec le soutien de l’Institut, la brochure intitulée La force des femmes, une chance pour la paix. Actions autour de la Résolution 1325. Cette brochure contient desidées d’actions destinées à toute personne concernée par les femmes et leur rôle dans les processus de paix, la reconstruction de la communauté et du pays et la prévention des conflits.