La vulnérabilité invisibilisée - Retombées sur les carrières des femmes et crise du prendre soin

25 juin 2024

25 juin 2024, de 13h00 à 17h30
Résidence Palace, Rue de la Loi, 155 - 1040 Bruxelles

Nous avons le plaisir de vous convier ce 25 juin prochain, à une journée d'étude dédiée à l'exploration des défis rencontrés par les femmes sur le marché de l'emploi et dans la sphère privée, en mobilisant la théorie du care et sa portée critique et politique.

« Toutes ces personnes qui réalisent un travail indispensable et vital sont mal payées, mal considérées, leurs besoins ignorés, leurs savoirs et savoir-faire rabaissés et déniés. Nounous, auxiliaires de vie, femmes de ménage, aidants familiaux... avec ou sans papiers, rémunérées ou non, composent cette armée invisible reléguée dans les coulisses d’un monde de la performance, qui veut les ignorer. Les plus performants sont alors ceux qui parviennent trop bien à ne pas voir en quoi leur succès et l’extension de leurs capacités d’action dépendent de qui les sert. » (Laugier, 2010, p.114)

Comme l’exprime Sandra Laugier, la société actuelle, orientée vers des valeurs d’autonomie et de performance, tend à masquer et à dévaloriser toute période de vulnérabilité, pourtant inhérente à la vie humaine. En conséquence, les personnes chargées de fournir de l’aide et des soins, que ce soit dans un cadre privé ou professionnel, rencontrent des difficultés spécifiques, leur travail de care étant souvent sous-estimé, voire invisibilisé. Et ce travail, indispensable à la société, reste de manière largement majoritaire réalisé par les femmes.

Cette journée permettra d’interroger les mécanismes qui contribuent à marginaliser et dévaloriser les pratiques du care ainsi que les personnes qui y consacrent leur énergie et analysera de manière approfondie les enjeux liés au travail domestique, à la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, ainsi qu'aux métiers du care souvent occupés par des femmes.

A cette occasion, nous aurons le plaisir d'accueillir des chercheur·euse·s, des expert·e·s et des praticien·ne·s qui partageront leurs réflexions et leurs expériences lors de présentations et de deux tables rondes, permettant de mettre en lumière les difficultés touchant plus particulièrement certaines femmes, tant sur le marché du travail que dans la sphère privée.

Enfin, les résultats d'une étude portant sur la pénurie des infirmières et aides-soignantes seront présentés, permettant d’exemplifier concrètement les tenant et aboutissant de cette crise. Menée par l'Institut pour l'égalité entre les femmes et les hommes et la Mutualité Chrétienne, cette étude met en lumière les conditions de travail et les difficultés d’un secteur fortement féminisé et explore les répercussions de cette situation sur les femmes dans l'ensemble de la société. À cet égard, des recommandations politiques découlant de cette étude seront discutées.

Vous vous intéressez aux questions de genre, d'emploi et de justice sociale ? Inscrivez-vous pour cet évènement du 25 juin prochain.

Programme

13h00  Accueil

13h30  Introduction
Institut pour l’égalité des femmes et des hommes - Liesbet Stevens
Mutualité Chrétienne – Elise Derroitte

13h45  Le travail gratuit des femmes et ses conséquences – Valérie Lootvoet

14h10  Panel 1 – Le care dans la sphère privée
Steunpunt mantelzorg vzw – Naomi De Bruyne
Les Mères Veilleuses – Fatma Karali
Altéo – Emilie De Smet
Gezinsbond - Tanja Nuelant

14h45  Panel 2 – Le care dans la sphère professionnelle
CNDA, équipe mobile Inuk - Joëlle Nizet
Fédération des Maisons Médicales – Fanny Dubois
Ligue des travailleuses domestiques - Eva Maria Jimenez Lamas

15h20  Pause

15h40  Théories du care – Lorena Izaguirre Valdivieso  

16h05  Présentation de l’étude « Pénurie des infirmier·ères et crise du « prendre soin »
Présentation de l’étude - Thomas Lavergne et Hélène Janssens
Bonnes pratiques à l’étranger (Espagne, Pays-Bas, Danemark, France) – Christine Grard
Recommandations – Thomas Lavergne et Hélène Janssens 
Q&R

17h15  Mot de clôture de la secrétaire d’État à l’Égalité des genres – Marie-Colline Leroy

17h30  Verre de clôture

Information pratique

Une traduction simultanée néerlandais - français sera assurée.

Accueil à partir de 13h00. Fin du programme à 17h30 suivi d’un drink.

La participation à la journée d’étude est gratuite, mais l'inscription est obligatoire.