Subscribe to News Feed

Actualité

Si vous souhaitez être informé/informée des nouveautés et des actions de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes et recevoir nos communiqués de presse, inscrivez-vous en envoyant un mail en précisant «inscription communications».

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en envoyant à nouveau un mail stipulant «désinscription communications».

Il y a 268 résultat(s) trouvé(s) sur base des critères de recherche

1-10 de 268 résultats

Le 11 janvier dernier, le journal La Capitale a publié des chiffres à propos du nombre de bébés ayant reçu le nom de leur mère ou le double nom en 2018. C’est à Bruxelles que le fait de donner le nom de la mère ou le double nom semble être le plus populaire.

Un appel à candidature est lancé dans le cadre du renouvellement du groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO)du conseil de l’Europe.

Il est interdit de licencier un·e travailleur·euse en raison de son sexe, et ce même sous prétexte de diversifier l’effectif du personnel.

L’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) a mis à jour sa Plate-forme Gender Mainstreaming. Cette plate-forme a été créée dans le but d’aider les décideurs politiques à tenir compte des besoins différents des femmes et des hommes dans le cadre de leurs activités

Il y a exactement un an, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes célébrait son 15ème anniversaire lors d’un évènement organisé à Bruxelles.

Dix ans après la première étude, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et le Point d’Information Transgenre (UZ-Gent) présentent les résultats de la seconde étude « Être une personne transgenre en Belgique, dix ans plus tard ».

La Loi Quota est entrée en vigueur le 28 juillet 2011: elle impose aux conseils d’administration des entreprises belges cotées en bourse, des entreprises publiques autonomes et de la Loterie Nationale de ne pas compter plus de deux tiers d’administrateur·trice·s du même sexe. En cette fin d’année 2018, l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes dresse le bilan de cette loi pour l’année 2017.

La nouvelle législation pour modifier l’enregistrement officiel du sexe permet beaucoup plus facilement aux personnes de faire correspondre leur sexe officiel à leur sexe social.

Une parité presque atteinte à Bruxelles avec 48,8% d’élues au sein des conseils communaux,  des résultats mitigés pour la Wallonie et une forte régression de la Flandre. Pour atteindre la parité, il faut prendre des mesures adaptées au système électoral. Tel est le constat de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes suite à son analyse sous l’angle du genre des résultats des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018.

Suite à l’affaire Bart De Pauw, Hilde Van Mieghem a été la cible d’innombrables messages haineux sexistes sur la toile. Un journaliste a notamment diffusé, par l’intermédiaire du site internet de P-Magazine, un message de haine, qu’il a lui-même approuvé dans un commentaire, et auquel il a joint des photos dénudées d’Hilde Van Mieghem. Avec l’appui de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, Hilde Van Mieghem a interpellé le Raad voor de Journalistiek, le conseil de déontologie journalistique flamand, afin de dénoncer cette pratique.

Pages

1-10 de 268 résultats